08 février 2007

On y était ...

IMG_1439IMG_1405IMG_1441

Paris, Singapour, Crazy Horse, Nous Deux ... l'histoire d'une rencontre d'un soir qui restera dans nos mémoires, évidemment. Comment pourrait-il en être autrement si l'on y pense ? Un p'tit bout de Paris en plein coeur de Singapour !

Le club a débarqué ici il y a quelques 18 mois sous l'attention étonnée de tous ... L'art du nu qui s'affiche ostensiblement dans un des quartiers les réputés pour sa vie nocturne, restaurants et endroits branchés j'entends ... Et une affiche française qui plus est ! Une "leçon de séduction" qui a tenté de s'imposer au pays de la pudeur. Comme le dit ce bon vieux proverbe : qui ne tente rien n'a rien !!

Et bien le Crazy Horse a tenté ... et nous y sommes allés ! Et sans que nous le sachions, ce fut un rendez-vous avec l'histoire ; la petite, celle qui fait parler le microcosme local pendant une petite semaine. Mais quand même, toute histoire mérite bien d'être racontée n'est-ce pas ?

IMG_1406IMG_1408IMG_1407

D'abord on était sûr de notre coup ! Le dernier anniversaire de Gaël a Singapour, 33 bougies à souffler, une occasion à marquer, et l'endroit était tout trouvé : je l'invite à une soirée au Crazy Horse. Cependant, la vie des entreprises à Singapour n'étant pas un long fleuve tranquille, coup d'théatre !!! LE CRAZY HORSE FERME !!! A peine 4 jours pour se retourner après la parution dans le journal, et déjà ... épuisement des réservations (celles à hauteur de notre porte-monnaie je précise).

Et voilà. Déception, frustration, renoncement, résignation.

Mais à ce moment là, deuxième coup d'théatre, le Crazy Horse offre une petite rallonge à son public. Le club restera ouvert quelques jours de plus, pour le plaisir de tous, et en l'occurence pour le notre ; et comment !
Et c'est là qu'a lieu notre rendez-vous avec l'histoire, car ironie du sort, c'est pour le soir de la dernière que nous avons eu nos places. Un dimanche à noter dans les tablettes. Ce dimanche 4 février nous devions assister à la dernière du spectacle.

IMG_1402

Bien que le dress code spécifia "smart casual" (voilà un vocabulaire avec lequel on fait vite connaissance dans le monde des expatriés), en bon français chauvins, nous nous sommes enveloppés de nos plus beaux atours ; chose que par ailleurs les singapouriens présents ce soir là n'ont pas jugé nécessaire de faire à en juger par leurs tongs en plastique, jeans et gilets de laine. Eux qui vont au bureau habillés comme pour un jour de bal, voilà qu'ils débarquent au Crazy Horse vêtus avec autant d'indifférence que nous le serions pour aller voir "Les visiteurs 2" au cinéma ! C'est à n'y rien comprendre. Cependant, sans vouloir faire de chauvinisme mal placé, le bon goût et le chic français étant pour nous comme une seconde nature, soyons indulgents avec ceux qui n'ont pas eux la chance de "tomber dedans quand ils étaient petits" !

IMG_1412IMG_1425

Nous avons passé une excellente soirée, goûtant à la discrétion du lieu, aux chorégraphies surprenantes de techinicité et de poésie sans érotisme ostentatoire. Tout le raffinement français, flirtant avec légerté et coquinerie avec la gouaille et la provocation latine qui nous caractérisent  si bien ... quoique ... je me demande si tout cela n'a pas un peu échappé à l'assistance. Le peu d'applaudissements, proportionnel il faut bien le reconnaitre à un public peu nombreux, était fort peu nourri.

Mais nous, on y était !! C'était la dernière et on y était !! Et on n'oubliera jamais !! Les filles étaient belles, elles dansaient bien ; ce soir là c'était bon d'être français. D'ailleurs on s'est gardé un p'tit souvenir symbolique ; un souvenir de plus dans les valises.

IMG_1432

Posté par gaelbene à 22:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur On y était ...

    Crazy Horse de Singapour

    Merci pour ce post.Vous avez vécu les derniers jours du "Crazy Horse" à Singapour... c'est effectivement un moment que vous n'oublierez pas. Ici à Paris nous fêtons Arielle Dombasle qui chante et danse avec la troupe du Crazy toute cette semaine. Many kisses from Parisssssssss. Jacques

    Posté par JS, 15 février 2007 à 22:40 | | Répondre
Nouveau commentaire